Bilan des journées géotechniques 2011

publié le 17 février 2012

du 8 au 10 novembre 2011 à Cabourg (14)




Les plénières 2011 ont rencontré un très vif succès auprès de la communauté des géotechniciens. Elles se sont pourtant tenues dans un contexte de réformes lourdes voire difficiles pour le domaine, avec des impacts certains pour les Laboratoires des Ponts et Chaussées.


Organisées par le LRPC de Rouen sur le thème des « Infrastructures de Transports », ces plénières se sont déroulées du 8 au 10 novembre 2011 à Cabourg, dans le domaine du SWEET HOME, face à la mer, lieu propice aux travaux, aux regroupements et aux échanges.

Les géotechniciens ont là-bas renoué avec les traditions qui leur sont chères, sans sacrifier à la qualité et à la rigueur scientifique des débats, qui ont été au cœur de ces rencontres.

La première journée, traditionnellement ouverte à nos partenaires extérieurs au RST, a été l’occasion d’aborder de très nombreux sujets autour de la « Géotechnique des infrastructures linéaires », thématique principale du PCI Ferroviaire du CETE Normandie Centre.

La journée s’est ensuite articulée, après le mot d’ouverture de Madame Hélène Jacquot-Guimbal puis de Monsieur Matoren Khay, autour des deux sessions :

- les retours d’expérience en matière de gestion de réseau
- les avancées de la recherche


La participation remarquée de la SNCF et de RFF a contribué à la diversité des exposés, d’ordinaire plutôt orientés vers le domaine routier. Ceci est bien la preuve du tournant stratégique pris par le RST dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

De nouveaux concepts ont émergé au cours de la première session, tels que la gestion des risques (au sens du management de projet), la durée de service de nos ouvrages, les contraintes et niveaux de service recherchés …donnant une tonalité nouvelle aux besoins des gestionnaires.

L’optimisation des solutions de dimensionnement des structures est une voie d’avenir pour les chargés d’étude en géotechnique, en relation forte avec l’identification des contraintes imposées par les gestionnaires, que ce soit dans les domaines routier, ferroviaire ou fluvial.

Les exposés de l’après-midi ont présenté les dernières avancées de la recherche dans le domaine des infrastructures linéaires. Cet aperçu très riche a montré que les matériaux bien connus pouvaient encore être regardés d’un œil neuf, et que l’innovation et l’expérimentation sont encore un point fort du Réseau Scientifique et Technique.


Les deux autres journées ont permis d’aborder d’autres sujets de la géotechnique : les risques naturels et les techniques expérimentales. Une demi-journée a été consacrée aux visites d’ouvrages d’art (Pont de Tancarville et de Brotonne) et de sites géologiques (glissement de terrain de Villerville et carrières souterraines de Caen).


Retrouvez les présentations faites lors de ces journées sur le site de l’IFSTTAR.


Julien Arpaia (poste 8163)
Responsable de l’unité Géotechnique