De la Normandie aux Incas, il n’y a qu’un pas !

publié le 25 janvier 2016

Les résultats de recherches archéologiques, par méthodes géophysiques en Normandie, ont permis à une équipe du Cerema d’exporter et de développer son savoir-faire au Pérou.

L’équipe de recherche du laboratoire régional de Rouen a cartographié en 3D des villages incas enterrés dans la région de Moquegua (sud du Pérou) grâce à des investigations géophysiques.

Plusieurs zones ont été enfouies par l’éruption du volcan Huaynaputina en 1600, une des plus grosses éruptions mondiales depuis 1500 ans. Celle-ci a émis un volume de cendre 4 à 7 fois plus important qu’à Pompéi.

Investigation radar sur le site inca de Calicanto
Investigation radar sur le site inca de Calicanto
© Anthony Finizola - 2015


Cette première expédition a permis de cartographier plusieurs vestiges de maisons incas disparues.

Le projet « Huayruro 2015 » financé par l’Université de La Réunion a réuni des chercheurs de 12 instituts et universités (France, Pérou, Chili, Bolivie). Plusieurs rencontres ont eu lieu avec les municipalités locales en relation étroite avec l’INGEMMET afin d’intégrer pleinement les populations aux études en cours.

Vous pouvez visionner le film retraçant la mission 2015 :

Huyaruro 2015
©Rachel Gusset - 4scienceprod.com

Pour plus d’informations sur la mission, vous pouvez contacter le Laboratoire Régional de Rouen par courriel : LRR.DTerNC@cerema.fr