Les chercheurs du Cerema au chevet du volcan Vésuve (Italie)

publié le 25 août 2014

Dans le cadre du projet européen "MEDSURV Supersites" et de la thèse de Cécile Mézon une étude a été menée et a permis de cartographier l’extension du système hydrothermal du volcan.

Des chercheurs de l’ERA23 (Laboratoire Régional de Rouen) et de l’ERA44 (Laboratoire Régional de Blois) de la Direction Territoriale Normandie-Centre du Cerema ont participé à une mission d’imagerie profonde du volcan Vésuve par tomographie de résistivité électrique au printemps 2014.

Pendant vingt jours, sept kilomètres de profils électriques ont été mis en place sur les flancs du volcan, permettant d’acquérir une image des 600 premiers mètres de l’intérieur de l’édifice. Des mesures de température et de CO2 à 30 cm de profondeur, ainsi que des mesures de polarisation spontanée ont également été réalisées le long de ce profil.


source photo : Wikipédia

L’étude a permis de cartographier l’extension du système hydrothermal du volcan, zone affectée par des remontées de fluides chauds. Cette expérimentation, réalisée dans le cadre du projet européen « MEDSURV Supersites », a été dirigée par A. Finizola (maître de conférence, Université de la Réunion/IPGP) et Tullio Ricci (chercheur à l’Institut National de Géophysique et Volcanologie de Rome). Cette mission a également été effectuée dans le cadre de la thèse de Cécile Mézon, en ce moment à l’unité Electromagnétisme Appliqué – Groupe Sciences de la Terre (ERA23) au Laboratoire régional de Rouen.

Les résultats de cette étude seront présentés dans différents colloques et publiés dans une revue scientifique internationale.