REMPARe contre les chutes de blocs

publié le 1er avril 2010 (modifié le 21 mai 2010)

Le Centre d’Expérimentation et de Recherche (CER) a dimensionné et construit une station d’impact pendulaire ayant vocation à tester des merlons de protection contre des chocs, liés notamment aux chutes de blocs.

Rempare avant largage
Le Centre d’Expérimentation et de Recherche (CER) a dimensionné et construit une station d’impact pendulaire ayant vocation à tester des merlons de protection contre des chocs, liés notamment aux chutes de blocs. Les essais ont été réalisés en 2008 et 2009. L’objet impactant le merlon a un poids de 250 kg ; fixé au bout de deux élingues, il est lâché de hauteurs variables, l’énergie maximale étant de 10 kJoules.

Ces expérimentations sont réalisées pour le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées dans le cadre d’un projet de recherche financé par l’agence Nationale de Recherche (ANR), intitulé
REMPARe RE-ingénierie des Merlons de Protection par composants Anthropiques REcyclés (2007-2010) piloté par l’entreprise RAZEL.

L’objectif est d’apporter une réponse opérationnelle pour la conception de merlons de protection contre les impacts localisés d’énergie faible à moyenne en intégrant la valorisation de résidus anthropiques recyclés.

Rempare vue de faceLes sujets scientifiques et techniques traités dans cadre de cette opération de recherche, labellisé par le Pôle de compétitivité « Risques » des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et Languedoc-Roussillon sont :
1 - les modélisations numériques multi-échelles
2 - la caractérisation physique à l’échelle locale du matériau
3 - Les essais de performance à l’échelle locale du composant
4 - Les essais sur sites, essais en vraie grandeur à l’échelle de l’ouvrage

Le CER est partie prenante dans les quatre sujets.

Responsables : Matoren Khay, Elisabeth Haza-Rozier